mercredi 3 novembre 2010

Tournage en pleine nature

Le dernier film sur lequel j'ai bossé m'a permis, à mes dépends, d'apprendre encore un peu plus de choses sur mon métier.

Je me suis retrouvé "seul" à gérer une dizaine d'étudiants, à réaliser le film, et à en faire la prise de vue, tout ça en pleine nature loin de tout, sur un volcan, avec des dizaines et des dizaines de kilos de matos à porter et à installer. Force est de reconnaître que je n'avais pas vu assez large sur le temps de tournage nécessaire, notamment à cause de la grue qu'il fallait déplacer à différents endroits, des endroits pas forcément super plats, ni avec des chemins balisés... Ouais, un volcan quoi :) Je m'étais dit qu'il serait dur de travailler dans ces conditions, j'avais donc prévu un petit puy, il n'était pas super gros, mais quand même, cela ne fût pas facile. Il faut se méfier des petites pentes. Du coup, chaque plan est long à préparer, et on y laisse plein d'énergie.



De plus, une multi casquette sur un tournage comme celui-là, ce n'est pas l'idéal. C'est très difficile d'être à 100% sur tous les aspects du notre travail.

Cette sous-estimation de temps m'a poussée à réaliser une seconde journée de tournage. Ce qui m'amène aux tournages en extérieur... J'avais déjà pratiqué bien évidement, mais à chaque fois on se dit que les aléas que cela procure, sont minimes par rapport au résultat que cela apporte. Certes... mais quand même, qu'est-ce que c'est chiant. J'ai dû attendre 15 jours pour retrouver un soleil adéquate, tout en priant pour les arbres ne se retrouvent pas sans feuilles entre les 2 journées de tournage ! Tout en sachant que j'avais une date butoir à respecter pour rendre le film fini...

Ce que l'on doit retenir de cette expérience, c'est que si l'on doit tourner un film avec du matos, et surtout du matériel lourd, il faut prévoir les petits larbins qui vont devoir porter tout cela et dont cela sera leur seule activité de la journée... Et quitte à tourner en extérieur, autant attendre l'été ou l'hiver (quoique, avec la neige...) de manière à ne pas se faire surprendre par une météo capricieuse, ou changeante à cause de la saison...

J'ai quand même réussi à faire le film à peu près comme nous l'avions imaginé à la base. Je vous laisse maintenant vous faire votre opinion sur cette vidéo, qui est un film de présentation de l'Université d'Auvergne.

Réussir, c'est dans notre nature - Université d'Auvergne