jeudi 24 novembre 2011

Tournage pour un DVD de fitness et musculation

En juillet dernier j’ai participé au tournage d’exercices de fitness et de musculation qui serviront à la création d’un DVD, en collaboration avec DKN France.


La particularité de ce tournage, c’est le décor en lui-même : pas de salle de sport, mais plutôt un vieux bâtiment industriel désaffecté, difficile d’accès et bien sale !

Pendant 2 jours non stop nous avons filmé, avec 3 caméras, plus d’une centaine d’exercices différents avec des mannequins sportifs.




Le lipdub de la fac dentaire fait le buzz

Le lipdub de la faculté dentaire de Clermont-Ferrand est désormais en ligne.

Je vous parlais dernièrement du tournage de ce lip-dub. Il a été diffusé pour la première fois lors du gala de la fac devant 450 personnes dans les enceintes classes du stade Marcel-Michelin, haut lieu du rugby clermontois et de l’ASM, le 10 novembre dernier.



La vidéo a tout de suite eu un succès assez probant sur le net, puisqu’en 2 semaines la vidéo totalise déjà près de 40 000 vues, que se partagent Dailymotion et Youtube.

Mais la presse n’est pas en reste, la vidéo a été reprise par plusieurs médias, notamment La Montagne et Cyberbougnat pour ne citer qu’eux.

A la télé, les premiers à dégainer furent Les Spécialistes Rugby sur Canal+ Sport, je vous laisse découvrir ce petit passage sympathique juste ici :



Ensuite les étudiants sont partis sur le plateau de Clermont|1ère expliquer la genèse de ce projet, MCE (Ma Chaîne Etudiante) y a aussi été de sa news.

Il ne manquait plus que la radio, et bien s’est arrivé hier avec un passage dans les infos de Radio Scoop.




Edit : Ce week-end, ce fut au tour de France Bleu Pays d'Auvergne




Au final, beau petit buzz pour ce « Mimoclip », en espérant que ce ne soit pas fini…

jeudi 20 octobre 2011

Prises de vues aériennes

J'ai tenté pour la première fois lundi dernier de prendre des images vidéos depuis le ciel. J'avais le choix entre plusieurs types d'appareils volants, qui ont chacun leurs caractéristiques et leur coût.


Étant novice en la matière, je ne savais pas trop vers quoi me tourner, bien que, quelques notions m'ont permis de faire un choix. J'avais la possibilité de choisir entre :

- La montgolfière
L'avantage de la montgolfière, c'est son côté apaisant, lent, qui permet, je pense, de réaliser des plans stables, en hauteur, ou proche du sol.
Les inconvénients, le trajet aléatoire, qui fait que l'on ne va pas filmer forcément ce que l'on veut, embêtant si l'on a un sujet précis. C'est le moyen de transport le plus soumis aux aléas météorologiques. Le soleil bien sûr, mais surtout le vent (prise au vent de l'appareil de prise de vue, et tremblement de la nef). Du coup on ne vole pas quand on veut. Du coup, lorsqu'il y a un créneau, le départ c'est maintenant, et pas un autre moment. Il faut donc un agenda souple.
Il faut compter environ 250€ pour 1 heure de vol.

- Un petit avion de tourisme
L'avantage, ça va où on veut, et plus ou moins quand on veut, hiver comme été. Selon les appareils, les fenêtres s'ouvrent ou pas.
Les inconvénients, ça vibre, on ne peut pas voler trop bas, ça va vite (200 km/h, mais c'est aussi un avantage). Les ailes, toujours dans le champ, donc ça limite au niveau prise de vue.
Il faut compter environ 150€ pour 1 heure de vol.

- L'hélicoptère
L'avantage de cet appareil, c'est qu'à priori on peut être à n'importe quelle altitude, on peut avancer, s'arrêter, tourner, ça me paraît assez souple dans les trajectoires que l'on peut faire. On peut éventuellement ouvrir porte ou fenêtre.
Les inconvénients, outre le tarif, je pense que ça doit vibrer un peu voir pas mal (je n'ai jamais testé ce type de transport).
Il faut compter presque 800€ pour 1/2 heure de vol.


Au final, j'ai donc opté pour l'avion. Il fallait voler rapidement (j'avais quelques jours devant moi, mais pas plus), pour une somme modique, et il fallait parcourir une distance assez conséquente (chose impossible à faire en montgolfière).


Les images sont-elles réussies ? Hum...pas tellement ! Au niveau vol, ces petits avions vibrent énormément. J'avais pourtant un caméscope assez conséquent (Canon XF300), équipé d'un stabilisateur, mais rien n'y fait... Du coup, souvent les vibrations faisaient apparaître les ailes, ou la queue de l'avion.

Le premier testé avait les ailes en haut, je pouvais donc ouvrir la fenêtre. L'avantage était d'éviter tout reflet, par contre impossible de mettre la caméra dehors, à 200 km/h, ça me faisait vibrer 2 fois plus... (testez simplement en voiture sur l'autoroute, vous comprendrez rapidement).

Le deuxième avion avait les ailes en dessous, pas de fenêtre à ouvrir, donc 2 défauts majeurs par rapport à l'autre. Malgré tout les images sont plus réussies. Certes j'ai souvent eu des reflets, mais l'avion était plus rapide et peut-être moins soumis aux tremblements (les images restent affreuses rassurez-vous). Pour éviter l'aile, le pilote (je ne connais pas le terme) penchait son avion, et comme on tournait au-dessus d'un village, ça allait bien...

Je rattraperais les tremblements numériquement, mais je perdrais en résolution, malheureusement...

Autre problème, mais celui-là vient de la météo, malgré le soleil parfait ce jour-là, il y avait un léger voile blanc qui ne mettait absolument pas en valeur les images lors du vol... (comme le prouve ce cliché avant/après une légère retouche)


Il resterait à tester les drones ou hélicos radiocommandés, mais il y aurait la limite de la hauteur, l'influence du vent trop important, la vitesse peut être limitée, le coût... Ou encore la tête gyrostabilisée sur un hélicoptère, mais l'à on parle de 8000€ / jour sans hélico... On peut aussi imaginer le parapente, mais je ne pense pas que ce soit une solution viable, très limité en mouvement et/ou lieux de tournage, certainement aussi très peu stable.

Votre avis m'intéresse en tout cas si vous avez déjà eu l'expérience de ce type de tournage...

lundi 10 octobre 2011

Lipdub de la faculté Dentaire de Clermont

Je me suis retrouvé ces derniers jours à devoir bosser sur un Lipdub (vidéo qui consiste en un plan séquence à parcourir un bâtiment sur fond musical dont les intervenants chantent en play back...) pour la faculté de Chirurgie Dentaire de Clermont-Ferrand. Type de vidéo rendu célèbre en France il y a quelques mois par le lipdub des jeunes UMP, mais qui existe bien évidement depuis des années.

Ces vidéos sont devenues ultra populaires en milieu universitaire, chaque fac, chaque école fait le siens. Il existe donc une ribambelle de ces vidéos. A la base j'ai trouvé le concept très intéressant, mais comme le reste, une fois que c'est repris par tout le monde, difficile de se démarquer, puisque très vite sa propre vidéo ressemble aux millier d'autres...

Quand on m'a proposé ce tournage, j'étais tout sauf partant et motivé, je savais que l'on allait refaire un truc déjà vu, et je me suis toujours dit que si je devais en réaliser un, je tenterais des trucs nouveaux, mais faute de temps j'ai laissé les étudiants imaginer leur film, je ne me chargeais plus que de mettre en boîte ce que l'on me proposait. Au final, même si on y trouve quelques originalités, ce lipdub ressemble aux autres, mais je me suis quand même pris au jeu, d'autant que les 2 étudiants qui ont géré le projet ont vraiment bien bossé ! Et puis pour eux c'était surtout un bon moyen de fédérer tous les étudiants de la fac, et surtout de montrer cette dernière...

J'ai donc passé un bon moment et je le referais si ça se représenterait !

Nous avons donc réalisé 5 répétitions, dont 2 générales, avant le tournage définitif samedi dernier. Je crois qu'il y avait environ 180 étudiants, soit plus de la moitié de la faculté, ce qui est pas mal !

La Montagne est venue réaliser un petit reportage photo lors de la dernière répétition, l'article est parue dans l'édition de ce lundi :

Article du lundi 10 octobre 2011





















Pour le tournage, je ne disposais que d'un stabilisateur (pas de bras ni de harnais), j'ai donc gagné le droit de porter 7,2 kilos à bout de bras, sympa ! Heureusement que j'ai fait un poil d'alter avant le tournage...

Rendez-vous après le 10 novembre pour la diffusion sur le net.

mardi 19 juillet 2011

Subway - Can't Touch This (Clip Officiel)

Maintenant que le montage du clip pour les Subway du morceau "Can't Touch This" est désormais terminé, je peux vous présenter le clip !
















Pour rappel, notre premier contact avec le groupe remonte à novembre dernier.
Le tournage s'est déroulé en avril 2011 dans la banlieue de Clermont-Ferrand. Il aura mobilisé une trentaine de figurants. Le clip a été tourné entièrement au Canon 7D, sauf les plans de grue qui ont été fait avec un caméscope Canon XF300.



En espérant qu'il vous plaise et que vous le partagiez à la terre entière :)

Nous avions auparavant fait une petite avant première avec les figurants, sur le lieu du tournage (merci à M. Donatella), histoire de remercier tous les gens qui ont participé gracieusement à ce projet, voici quelques photos :

L'équipe Pris de Court et les filles de Subway (il y a des absents des 2 côtés)



Les figurants et les filles de Subway






























EDIT :

Voici le making-Of du tournage réalisé par les filles de Subway

mardi 5 juillet 2011

Habillage vidéo pour le Festival de Gannat

En ce moment, je travaille pour la webTV du Festival de Gannat « Les Cultures du Monde ». Je m’occupe de tous les habillages de jingles qui lanceront les émissions (une dizaine au total). Autant vous dire qu’After Effects tourne à plein régime !












Dès que mon travail sera terminé, je vous montrerais tout cela, en attendant vous pouvez déjà visiter le site de la WebTV qui est encore vierge pour le moment et le site officiel du festival de Gannat. Comme le festival commence le 21 juillet, c'est pour bientôt.

vendredi 29 avril 2011

Film « En 2011, le Stade Clermontois Natation accélère ! »

Je vous parlais il y a quelques semaines d’un tournage pour le Stade Clermontois Natation. Voici enfin le film fini de ce spot publicitaire nommé « En 2011, le Stade Clermontois Natation accélère ! ».



Au départ, ce montage devait être fait par une entreprise parisienne mais finalement le projet nous est revenu. De ce fait, avec mon pote Benoît Campagne, nous avons pu monter le film tel que nous l’imaginions.
Pour rappel, tous les acteurs de ce film sont des nageurs du Stade, ils étaient environ une trentaine, accompagnés de leur entraîneur.

Pour finir, je dirais que je suis relativement satisfait de ce premier essai publicitaire ! A quand la prochaine pub ?

jeudi 31 mars 2011

Schoolmix de l'IUP Management de Clermont

Le film de l’IUP Management de l'Université d'Auvergne est enfin en ligne.
Je vous rappelle qu’il y avait 120 étudiants, un groupe de musique (Kissinmas), qu’il y a eu 2 tournages, un à l’Electric Palace (tournage de 3 heures seulement), et un dans le studio chromakey pour la partie slamée…





Ce film est le nouvel hymne de l’IUP Management de Clermont, aussi appelé « schoolmix » par les services de communication de l’institut et de l’université…

Vous pouvez retrouver les billets des tournages ici :

vendredi 11 mars 2011

Appel à figuration

Il y a quelques temps j'annonçais que je préparais la réalisation d'un clip. Je peux aujourd'hui officiellement annoncer que ce clip se fera. Mais quel clip ? Petit indice avec la photo ci-dessous :


Vous avez trouvé ? Il s'agit d'un clip pour le groupe Subway ! Les musiciennes, pas les sandwichs... :)
L'écriture est bouclée, la date de tournage est fixée, reste à préparer tout ça. Et là ya pas mal de taf !
Parce qu'entre la recherche du lieux, la recherche de figurants, et les tests techniques, il y a de quoi faire.
La figuration justement : vous allez peut-être pouvoir nous aider ! Voici le petit message diffusé par la structure porteuse de ce projet :

SUBWAY  A BESOIN DE VOUS !

Dans le cadre de la réalisation du clip « Can't Touch This » du groupe Subway, Pris De Court Production organise un grand casting ! Vous avez entre 20 et 35 ans et vous avez déjà participé à des soirées costumées ? Apparaissez dans le clip avec vos plus beaux déguisements ! Le tournage aura lieu sur Clermont-Ferrand ou ses environs, les 16 et 17 avril 2011. Contactez-nous par mail à figurationsubway@prisdecourt.fr en nous indiquant vos noms, prénoms, âges, coordonnées et photos (avec et sans déguisement).

Voici la page du site créée spécialement pour l'occasion : http://www.prisdecourt.fr/figuration-subway.html



Et si vous avez des compétentes dans un domaine qui pourrait être utile (technique, régie, etc), vous pouvez également postuler, nous ne serons pas de trop...

dimanche 27 février 2011

Suite et fin du tournage pour le Stade Clermontois Natation

Cette fois je me suis rendu à la piscine Coubertin de Clermont-Ferrand, le fief du Stade Clermontois Natation.
A cette occasion, j’ai installé un studio avec fond noir rideau sur support Manfrotto. Le sujet était mis en valeur par une Kino Flo Diva-Lite 400 ainsi qu’une mandarine de 800W.
Nous étions installés dans la salle de musculation du club, une pièce sans fenêtre pour pouvoir réaliser l’effet d’éclairage souhaité.














   

Normalement je ne dois pas faire le montage de ce film mais j’espère tout de même pouvoir vous présenter le résultat final une fois celui-ci terminé.

jeudi 24 février 2011

DVD ASM "100 ans de rugby"

Une fois n'est pas coutume comme on dit, je vais faire un peu de promotion pour mes amis.
Depuis quelques semaines est en vente le dvd sur les 100 ans de l'ASM, plus précisément sur le sport phare de ce club, le rugby. Et comme je suis fan de rugby, et de l'ASM Clermont Auvergne en particulier, je vous en parle un peu...



Synopsis :
En 1911, Marcel Michelin a l’idée de proposer une activité sportive à tous les salariés de la Manufacture Michelin. « … un minimum de sport bien organisé, méthodique, à vue pédagogique du corps… voilà la genèse de l’histoire de l’ASM » pour François Michelin.

À travers les acteurs privilégiés de ce club mythique, Bernard Chevalier, Michel Ringeval, Jean-Pierre Romeu, Jean-Marc Lhermet, Philippe Saint- André, Aurélien Rougerie et bien d’autres, vous allez vivre 100 ans de rugby, 100 ans d’émotions, 100 ans de témoignages, 100 ans d’images cultes et inédites. De la naissance du club, des différentes finales, du rôle si important des supporters, jusqu’à ce merveilleux bouclier de Brennus,  vous saurez tout sur ce club, fierté de toute une ville, de toute une région…

Ce film a été réalisé par la société Comme une Image, un copain, et la jaquette par Benoît Campagne, un autre copain :)
Ma petite contribution à ce projet aura été de soutenir les deux réalisateurs face à l'immense travail qui se dressait face à eux...

Et depuis quelques jours, le film est disponible à la vente sur Amazon, vous pouvez donc maintenant l'acheter ailleurs qu'en Auvergne.

dimanche 13 février 2011

Tournage Stade Clermontois Natation

Ce samedi matin je me suis rendu à une compétition de natation à la piscine de Chamalières pour faire des images pour le Stade Clermontois Natation.
















Ces images serviront à la communication du club sur le site Internet.
Première remarque, penser à s’habiller léger, même en hiver… Je n’y avais pas pensé avant, mais dans une piscine, il fait 28° ! Forcément il a fallu que je mette mon t-shirt le plus pourri pour l’occasion, m’enfin je n’avais pas imaginé le montrer à tout le monde…

Ben ouais, faut pas qu'ils aient froid les nageurs...
















En tout cas, filmer des nageurs, c’est pas facile, surtout en longue focale et lorsque qu’ils ont la bonne idée de se cacher sous l’eau :) M’enfin lorsque la mise au point est correcte, on arrive à faire des images vraiment esthétiques… notamment lorsque l’on met la caméra proche du niveau de l’eau.
Il reste un tournage « studio » à faire dans les jours qui viennent. Comme je ne m’occupe pas du montage, j’espère pouvoir vous montrer les films terminés…

samedi 12 février 2011

Graff et studio chromakey

Suite et fin du tournage du clip pour l’IUP.
Je tournais jeudi les derniers plans nécessaires à la réalisation de ce clip. Nous avons commencé par la partie studio.
















 

Il fallait filmer une dizaine de personnes sur fond vert pour tous les moments personnalisés avec des paroles propre à l’IUP sur la musique des Kissinmas.
Pour le plan final j’ai monté dolly et grue dans le studio, on avait un beau bordel !

Le soir même, il me restait à filmer les derniers éléments, à savoir le graff de Keymi. Déjà, il faut le souligner, ce mec est vraiment cool, je suis bien content de l’avoir rencontré…
On s’installe donc à l’arrière de l’Electric Palace, on prépare les lights, et c’est parti pour une heure de graff.
J’ai fait quelques plans vidéo ainsi qu’un timelapse que vous pourrez voir dans le clip lorsqu’il sera monté…



















Et comme on dit à l’IUP : IUP Spirit No Limit !

dimanche 6 février 2011

Tournage de l’Hymne de l’IUP (clip)

Je vous en avais déjà parlé, je tournais ce mercredi 2 février l’hymne des IUPiens.















Le lieu :

Nous avions pour ce tournage le loisir de profiter d’un Magic Mirror monté à l’occasion du Festival du Court-métrage de Clermont qui vient tout juste de débuter. Ce lieu, désormais assez connu des clermontois se nomme l’Electric Palace.
Ce chapiteau, très classe, est constitué de bois, de toile et de miroirs, dans un style très Moulin Rouge. Cette ambiance très particulière est donc idéale pour stimuler le côté créatif d’un clip.

Les acteurs :

Qui dit musique, dit groupe. Le clip sera entrecoupé d’images fictives et d’images de concert. Les Kissinmas nous ont offert un petit show post tournage qui nous a permis de prendre quelques images à intégrer dans le montage final.
J’avais parlé de Keymi, le grapheur, cette partie reste encore à faire, certainement dans la semaine qui arrive.
Reste les figurants et acteurs, il s’agit des élèves de l’IUP Management, qui se sont vraiment bien pris au jeu. Ils étaient environ 110, tous déguisés, et dont certains avaient vraiment la « gueule » de l’emploie. Je suis assez satisfait de cela, car je ne me suis absolument pas occupé de la partie production d’avant tournage, et de voir tout ces gens déguisés dans un tel lieu, se prenant au jeu du style de l’époque, cela donne un rendu vraiment intéressant… Cela restait tout de même une de mes appréhensions, c’est un élément très important qui a son rôle dans le rendu final, il ne fallait donc pas se louper là-dessus…

Le tournage :

Là aussi, j’avais de quoi m’inquiéter… Un tournage de clip ne s’improvise pas, il faut du temps pour tourner tous les plans nécessaires, et il faut aussi gérer les gens qui sont sous notre direction. Ma question avant de commencer ce clip était de savoir comment faire pour gérer 120 personnes, gérer ma partie technique (caméra, éclairage, grue, etc.), tout ça en seulement 3 heures de tournage maximum, sachant que j’aurais annoncé 1 voir même plutôt 2 jours complets de tournage pour un tel projet.
Et bien j’ai commencé par faire venir une personne supplémentaire pour m’aider à la technique, qui s’occupait principalement du cadrage quand je m’occupais de tout le reste… De toute façon il fallait être 2 pour contrôler la grue sur les plans qui nécessitaient cette machinerie…

Matthieu Bourcheix et Benoît Campagne en préparation.















De part notre expérience de réalisateur, ou bien pour avoir fait de la figuration, on sait que le travail principal d’un figurant n’est pas de…tourner, mais tout simplement d’attendre. Je savais que pour 95% des gens présents, ils n’avaient pas conscience de cette donnée là, j’avais également peur qu’à ce niveau cela soit compliqué, surtout quand nous avons à affaire à un nombre aussi important de personnes… Alors bien sûr, cela n’a pas toujours été facile… mais il faut reconnaître que les étudiants de l’IUP sont cools et patients. En plus je pense qu’ils se sont bien amusés, ce qui aide à oublier les accotés un peu chiant d’un tournage…
Toujours est-il que du côté de la technique, il ne fallait pas faire dans la fioriture, il fallait être concentré et rapide pour essayer de faire les plans en une seule prise, et surtout pour enchainer le plans d’après en quelques minutes, parce que 3 heures, ça passe très très vite !!!

Enfin au final, ce fût une excellente journée de tournage, fatigante, mais ce n’est pas tous les jours que l’on s’amuse sur un tournage de ce type.
Le montage a débuté, et j’ai maintenant hâte de vous présenter le clip fini. Parce que les premières images sont très intéressantes. Rendez-vous dans quelques jours…

vendredi 28 janvier 2011

Clip pour l'IUP Management de Clermont-Ferrand

Tournage mercredi prochain d’un clip pour l’IUP Management de Clermont-Ferrand. Il s’agit d’un mix de composition originale pour l’IUP combiné au morceau des Kissinmas « My Picture ».



Le tout, tourné dans un endroit idéal, à savoir un Magic Mirror, monté à l’occasion de l’Electric Palace dans le cadre du Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand.

J’aurais une petite centaine de personnes à ma disposition, les Kissinmas, et Keymi, le grapheur reconnu à Clermont ! Belle journée de travail en perspective…

mardi 4 janvier 2011

Storyboard

Pour des court-métrages, et certains films institutionnels, j’ai parfois besoin d’avoir recourt à des story-boards. Ils ont plusieurs utilités.

Image tirée d'un court-métrage











La première, purement technique, c’est qu’un story-board sert à montrer en un coup d’œil le plan imaginé que l’on souhaite tourner. Il donne les indications de cadrage et de mouvements. Il aide certains corps de métiers en amont à préparer leur travail (chef op, cadreur, etc.)

Storyboard réalisé pour une campagne de film viral
Sa seconde utilité est un peu plus perverse.
Elle sert à remplir les dossiers de production et certains devis.
D’une part, cela fourni du contenu, que l’on ne trouve pas systématiquement dans chaque dossier, de plus, cela donne l’esprit que l’on souhaite donner au film dans son cadrage et son style.
Cela permet d’avoir une autre vision que celle que l’on peut se faire seul avec des lignes de scénario ou de synopsis…
Les lignes de texte deviennent des images.

C’est donc en quelque sorte la petite cerise sur le gâteau qui pourrait faire basculer en notre faveur un dossier.







Je ne dessine pas directement chaque vignette, je travaille avec une personne bien plus compétente que moi dans le domaine de l’illustration. Il s’agit de Benoît Campagne, avec qui je bosse régulièrement.

Vous pouvez visiter son site à cette adresse : storyboarder